minimum-retraite

Quel est le minimum retraite en 2019 ?

Période de fragilité et de faiblesse de la personne, la vieillesse doit se dérouler dans les meilleures conditions. En effet, les seniors, plus que tous les autres, ont besoins de ressources suffisantes leur permettant de mener une vie décente. Le minimum retraite est notamment l’un des dispositifs instaurés par l’État pour appuyer financièrement les personnes âgés ayant un faible revenu. Son montant a connu une évolution à la hausse ces derniers temps et ne s’arrête pas là. Mais, qu’en est-il de ce montant pour l’année en cours ? Les éléments de réponses tout de suite.

Le minimum retraite, c’est quoi ?

Plus connu sous le terme officiel d’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), le minimum retraite est une allocation offerte par l’État aux retraités ayant aux faibles ressources. Cette prestation sociale a pour objectif de garantir à ces personnes concernées un minimum de revenus pour vivre. Versé chaque mois par la CARSAT (Caisse d’Assurance Retraite et de Santé au Travail), le minimum retraite vient en remplacement de l’ancien minimum vieillesse depuis 2006. Le minimum retraite doit être distingué du minimum contributif de la retraite général. L’Aspa peut bénéficier à tous les retraités sans distinctions à condition qu’ils remplissent les conditions de ressources et de situations familiales (seuls ou en couples).

Le montant du minimum retraite pour l’année 2019

Le minimum retraite a fait l’objet plusieurs revalorisations successives depuis l’année dernière et cette hausse n’est pas prêt de s’arrêter.

D’abord, concernant les personnes vivant seuls, l’Aspa a connu une hausse de 30 euros à partir du  premier avril 2018. Ensuite, le premier janvier 2019, le montant du minimum de retraite a connu une autre hausse de 35 euros. Actuellement donc, l’Aspa est de 868,20 € par mois pour une personne vivant seule. La hausse enregistrée s’élève à 54 euros et il est ainsi de 1 347,88 € par mois dorénavant pour les personnes vivant en couples.

Selon le décret qui a instauré ces deux majorations,  une nouvelle revalorisation (de 35 euros et de 54 euros) du montant de l’Aspa s’opèrera à compter du premier janvier 2020. Il sera ainsi de 897, 2 euros par mois pour les personnes vivant seul et de 1401,88 par mois pour les couples.

Dans le cas du décès du ou des bénéficiaire(s) de l’Aspa, si le montant de la succession laissée par le ou les défunts (actif net successoral) est supérieur à 39 000 euros, les sommes qui ont été versées au titre du minimum retraite sont récupérées sur cette succession. Les héritiers auront donc la charge donc la chargent de rembourser cette somme.

Comment  bénéficier du minimum de retraite et comment le calculer ?

L’Aspa n’est pas versé automatiquement à ceux qui peuvent en bénéficier, mais il faut en faire la demande auprès de sa caisse de retraite.

Vous pouvez prétendre à l’Aspa à partir de l’âge de 65 ans. Toutefois, ceux qui se trouvent dans une situation de handicaps peuvent en bénéficier avant cet âge s’ils peuvent justifier d’un taux d’incapacité permanente d’au moins 50 % ou s’ils sont reconnus inapte au travail et définitivement atteint d’un taux d’incapacité de 50 %.

Toutefois, il ne faut pas perdre de vue que le minimum de retraite est réservé à ceux qui ont des revenus modestes. Ainsi, ceux qui veulent bénéficier de l’Aspa ne doivent pas dépasser un plafond de ressource posé par les textes légaux.

  • Si vous vivez seule, ce plafond est de 868,20 euros par mois (10 418, 40 euros annuellement).
  • Si vous êtes en couples, ce montant est de 1347,88 euros par mois (16 174,59 euros annuellement).

Pour le calcul de ce plafond, les pensions de retraite, les pensions d’invalidité, les pensions alimentaires sont prises en compte. Cependant, les allocations de logement social (ALS), les prestations familiales, les majorations pour tierces personnes (MTP), les aides en natures ou en espèce, la valeur de la résidence principale du demandeur ne sont pas considérées dans ce calcul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *